Les applications web et mobile de Chargemap mettent à jour leur système de sélection de puissance des bornes. Plus simple et plus efficace, ce filtre essentiel intègre désormais les (très) grandes vitesses de recharge et une ergonomie améliorée.

 

Un outil essentiel

Pour rendre plus visible les zones de charge utiles à chaque conducteur de véhicule électrique, Chargemap propose depuis toujours un système de filtres. Et le premier filtre historique, sans doute le plus indispensable aux utilisateurs, est celui permettant de filtrer les bornes par vitesse de charge.

Cet outil essentiel ne permettait pas jusque là de distinguer les grandes et très grandes vitesses de charge, supérieures à 50 kW. L’arrivée sur le marché de nouveaux modèles électriques permettant des vitesses de charge dépassant les 100 kW ou plus, tels que le Kia E-Niro, le Hyundai Kona, l’Audi E-Tron, le Tesla Model 3 et autres Jaguar I-Pace, a rendu nécessaire la mise à jour de ce filtre pour y intégrer ces nouvelles vitesses parfois qualifiées “d’ultra-rapides”.

 

Une évolution attendue

De plus en plus réclamée par les propriétaires de ces véhicules à recharge rapide, les équipes de Chargemap ont opté pour une ergonomie basée sur un curseur horizontal.

Il suffit de le déplacer de gauche à droite pour sélectionner le palier minimum de vitesse de charge désiré. Placé à droite, seules les plus grandes vitesses (jusqu’à 350 kW !) de charge sont sélectionnées. Le positionner complètement à gauche revient à le désactiver, pour à nouveau afficher la totalité des zones de charge sur la carte.

 

Sur mobile et sur web

Ce système a aussi bien été déployé dans l’application mobile Chargemap iOS et Android, que dans sa version web.

 


Le nouveau système de filtre de vitesse sur mobile.

 


Le nouveau système de filtre de vitesse dans l’application web.

 

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Si vous appréciez cette nouveauté, pensez à noter l’application Chargemap 5 étoiles sur l’App Store et Google Play pour encourager l’équipe ;)